Fulbert de Chartres

Fulbert de Chartres

SYMPOSION (Le Problème)

Symposion (Le problème)

1894

 

 

Huile sur toile. H. 0,74- ; L. 0,99 S.b.g.

(monogramme) : AGK Collection privée, Helsinki

 

Cette œuvre connue aujourd'hui sous le nom de Symposion, portait à l'origine le titre de Problème, faisant ainsi référence au Symbolisme de l'œuvre. Plus tard, l'artiste préféra un titre plus réaliste qui rappelait en particulier le Symposion de Platon. Après dîner, devant leurs verres, l'artiste et ses amis discutent comme le faisaient les Anciens des « questions essentielles de la vie » ; le groupe, dont les membres appartiennent tous à La jeune Finlande, mouvement né à la fin des années 1880. s'est réuni dans son lieu favori, l'un des salons de l'hôtel Kàmp. Le leader de ce Symposion est le compositeur Robert Kajanus, assis au bout de la table Jean Sibelïus est au premier plan, Oskar Merikanto a posé la tête sur la table et Gallen-Kallela est lui-même en haut à gauche. Le programme de La jeune Finlande était libéral mais très finnophile et nationaliste. Ses membres croyaient au grand épanouissement de l'art futur et à «la Renaissance finlandaise». «Il nom faut maintenant créer un renouveau de la petite Finlande» écrivait Gallen-Kallela dans son journal. Vers 1893, cette nouvelle idéologie mystique avait commencé à ébranler la foi du groupe dans le pouvoir du Réalisme. Lorsqu'arriva de Berlin un ami de Strindberg et d'Edvard Munch. l'écrivain cosmopolite Adolf Paul, à l'automne 1893, la situation indiquée par le Symposium était mûre. Un autre membre du groupe, l'écrivain Eino Leino, en a décrit l'atmosphère :

« Toutes les vieilles idées religieuses se réveillent et voici venu le temps d'un nouveau mysticisme, de doctrines nouvelles et occultes, d'invocations aux esprits, de regards levés vers les étoiles, dans la vie intellectuelle la plus raffinée de la fin du siècle ... Une fois encore l'esprit humain ressent le besoin de tomber à genoux devant le grand esprit inconnu du monde. Les héros chagrins de ce temps des Lumières, tel Georg Brandes nous auront en vain mis en garde contre cette tendance réactionnaire. En vérité, elle arrive et nul ne sera épargné».

Dans une lettre à Robert Kajanus, datée de 1894. Gallen-Kalleia écrivait :

« Trois hommes sont assis à une table couverte de verres et de bouteilles. L'un d'eux qui, à un bout de la table, semble mener la discussion, explique quelque chose de façon calme et convaincante. Pour donner plus de poids à ses paroles, il lève la main et tout en tenant un cigare éteint, il marque le rythme de ses phrases. Il a lesyeux mi-clos fixés devant lui, une paupière, jusqu'ici entr'ouuerte, s'ouvre davantage encore, tandis qu'il attire l'attention sur ce qu'il voit ; les autres font chorus, exprimant leur joie de voir quelque chose de beau... Et que voient-ils ? Je ne saurais en dire davantage...»

Gallen-Kalleia dépeint cette vision mystique comme le coup d'aile d'Osiris, le dieu de la mort dans la mythologie égyptienne. Dans un paysage de rêve, à l'arrière-plan, au-delà de nuages rougess couleur de sang, apparaîtjupiter. et à droite, au-dessus de la tête de Sibelius, se dresse « un arbre noir et fabuleux à la cime duquel les ailes libres du monde jouent leur éternel chant de puissance », comme Ta écrit le poète Kasimir Leino. membre du groupe de La jeune Finlande, dans une interprétation nordique de « la forêt de symboles» de Baudelaire.

Dans une esquisse préparatoire, aujourd'hui conservée à la Fondation des Beaux-Arts Gôsta Serlachius, à Mânttâ, un sphinx écorché était à la place des ailes et, face à Jupiter, on distinguait le corps astral d'un être humain. Albert Edelfek. ami de Gallen-Kallela, critiqua particulièrement le mauvais goût de cette esquisse, ce qui amena probablement l'artiste à modifier la toile et à supprimer îe sphinx. Du point de vue stylistique, il s'agit là d'une œuvre de transition dans laquelle la nature morte réaliste du premier plan est associée au traitement plus synthétiste de l'arrière-plan.



30/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 580 autres membres